Vathia

Vathia

Quasiment abandonné par sa population,
cet impressionnant village juché au sommet
d’un piton rocheux, et visible de très loin,
est en quelque sorte le symbole de la
péninsule. Après avoir gravi la route
sinueuse qui mène au site, prenez le temps
de vous y arrêter quelques minutes pour
flâner dans ses ruelles désertes. En effet,
les seuls habitants qui ont su rester fidèles
à la beauté sauvage des lieux semblent être…
les chats ! Décor de carte postale, Vathia est
aussi le reflet d’une réalité plus terne qui
rappelle que le travail manque parfois
cruellement dans ces contrées éloignées
de la capitale…

Cap Ténare

 Nul doute que vous ne résisterez pas aux
quelques kilomètres d’asphalte qui
séparent Vathia de l’extrémité méridionale
du Magne, dont vous commencez à
apercevoir simultanément les deux versants.
La relative difficulté du parcours routier
sera amplement compensée par
l’exceptionnelle beauté des points de vue
qui s’offriront désormais à vos yeux ébahis.
Une dernière halte dans le minuscule bourg
de Porto Kagio sera des plus agréables :
vous prendrez ici conscience que vous
êtes loin…très loin de chez vous !
Une poignée de minutes plus tard et vous
atteindrez enfin le cap Ténare, tant
redouté des navigateurs, mais tellement
prisé des amateurs de sites hors du
commun ; les ruines d’un sanctuaire
de Poséidon, une petite crique aux eaux
turquoises et un phare marquant
la limite sud du continent européen,
ce lieu enchanteur sera probablement
l’un des temps forts de votre
voyage en Grèce !


Les commentaires sont fermés.

Book now Ktima Karageorgou